Exposition de mes « Mariannes » et de mes « Portraits de Soignants » au Casino Joa à La Seyne-sur-Mer du 14 Juillet au 15 Septembre 2021

Ma série Coronapéro est née pendant le premier confinement. Ce mot inventé vient d’un de mes groupes WhatsApp du même nom, un lien « convivial » durant cette triste période. Au sein de ces conversations fusant sur nos écrans tactiles, les actualités ont été commentées avec humour usant de vidéos et photomontages plus ou moins créatifs qui ont circulé sur la toile plus vite que le virus.

Si vous regardez attentivement l’aquarelle ci-dessus vous trouverez l’intrus qui est le fer de lance de ma série. Ce sont tous des Château Margot 2016 sauf un… Coronapéro 2020. Je me suis amusée de cette tendance à trouver des excuses pour boire chez soi comme si on était entre amis. J’ai illustré ce penchant en peignant une accumulation de bouchons.

Appellation Hydroxychloroquine non contrôlée – Huile sour toile 80×40

Sur l’étiquette de ce vin, en apparence un anodin Petrus, s’est glissé le portrait d’une figure de l’actualité sanitaire, mis en bouteille à l’IHU de Marseille… Il s’agit de ma première peinture à l’huile, un tournant décisif pour mes grands formats !

Femme tatouée – Huile sur toile 80×60

Le troisième Opus de ma série Coronapéro est cette jeune femme voluptueuse et tatouée. Une approche plus décorative de l’allégorie du confinement. Je me suis lancée le défi de tatouer un portrait, en y ajoutant un peu d’optimisme, des fleurs, un phoenix qui renaît de ses cendres mais sans oublier de porter son masque (la geisha sur l’épaule).

Javel Maison Blanche- acrylique sur bidon de Javel

Ce bidon de Javel, une proposition de reconversion pour le Président des Etats-Unis sortant, m’a servi pour la composition d’une nature morte.

Le dernier opus de la série Coronapéro, une huile sur toile de 80×80

La deuxième série de tableaux en cours depuis le premier confinement est entièrement dédiée aux soignants qui en sont le thème principal. Je souhaiterais également offrir mes images aux hôpitaux en faisant don de mes reproductions. Réalisés à partir de photos, ils représentent des situations réalistes mises en scène pour rendre hommage aux personnels hospitaliers. Le travail en équipe, la solidité, la force, l’humour, mais aussi l’épuisement professionnel où l’inquiétude, tant d’émotions qui peuvent se lire sur leurs visages. Ces créations sont basées sur mon vécu d’infirmière et mon ressenti, j’ai oscillé entre l’huile et l’aquarelle en fonction des formats et des effets visuels que je souhaitais obtenir. Le patient y est très peu représenté mais si l’on regarde bien il se reflète dans le regard de l’une des soignantes…


Abonnez-vous à mon blog

Recevez directement le nouveau contenu dans votre boîte de réception.

%d blogueurs aiment cette page :