Biographie

Née en 1980 à La Seyne-sur-Mer dans le sud de la France, Léni révèle très tôt un talent artistique. Le trait est déjà inscrit dans son code génétique, de par son père illustrateur et de ses tantes maternelles, artistes peintres. Le dessin fait partie de la vie de Léni depuis toujours. Enfant elle s’invente des bandes dessinées, elle caricature les membres de sa famille, les amis, les professeurs puis ses collègues lorsqu’elle travaille à l’hôpital. Plus tard, elle crée des logos, des illustrations pour des associations sportives, musicales et caritatives.

Son intérêt pour le monde médical et le milieu hospitalier pousse Léni vers une carrière d’infirmière où elle se spécialise dans la réanimation et le bloc opératoire toujours motivée par sa soif d’apprendre et de se perfectionner. Léni ne quittera jamais complètement ses crayons et pinceaux, ses collègues de travail se rappellent d’elle pour ses illustrations humoristiques et ses portraits.

Elle rencontre Tom Whitford, son mari et le père de ses trois enfants, un anglais travaillant dans le milieu du rugby professionnel.

Léni a toujours pratiqué le graphisme, sa curiosité la pousse vers différents moyens d’expression, la peinture, les encres mais également la sculpture, le modelage, entre réalisme et caricature. Tout est source d’inspiration. Sa capacité créatrice ne cesse d’occuper son esprit et lui impose de s’adonner à son art. C’est ainsi qu’elle se lance dans une carrière artistique. Autodidacte, elle décide de s’entourer de professionnels pour parfaire ses techniques et profiter de conseils de personnes d’expérience : Nicolas Guillerme à l’atelier Chromatic de Montpellier et Brigitte Willers pour l’aquarelle à Viens. Léni pratique, avec la même aisance , le même plaisir, les techniques de l’acrylique, de l’aquarelle et de l’huile.

Principalement portée sur l’art figuratif dans lequel elle excelle, l’artiste varoise choisit de peindre ses proches, en adaptant la lumière, changeant les décors pour mettre en scène son sujet et révéler le caractère de chacun. Son style réaliste se diffère de la simple représentation par l’âme qui se dégage de ses portraits, emplis d’émotion et d’éclat. L’aspect ironique, parfois caché se révèle subitement à l’observateur attentif.

Léni exprime son ressenti sur cette période difficile en travaillant avec assiduité des sujets liés à l’actualité. Voir les séries « Coronapéro », « Portraits de soignants » et « Marianne ».

%d blogueurs aiment cette page :